Hôpital Le modèle invisible

Quand on dit « hôpital », on pense immédiatement à un établissement public ;
et si l’on parle d’établissement privé, on songe implicitement à une clinique dont
la vocation est de générer des profits. Or cette vision binaire du monde hospitalier
est erronée. Il existe en effet en France un troisième modèle d’organisation mais
qui est inconnu du public. Certains de nos établissements les plus réputés en
font même partie : c’est le secteur des hôpitaux privés à but non lucratif (PNL).
Tantôt hôpitaux ou cliniques, ils allient à la fois gestion privée, service public et
absence de profits. Aussi performants du point de vue économique qu’en termes
de solidarité, les établissements PNL sont en pleine expansion en Allemagne,
très développés aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et… en Alsace, mais pas sur
le reste du territoire.

Dans cette note de l’Institut Montaigne, Denise Silber plaide pour la reconnaissance
en France de l’hôpital privé à but non lucratif et pour le rétablissement
de l’égalité des chances entre le public, le privé et le privé non lucratif.
Elle formule sept propositions concrètes. La plus originale : autoriser tous
les établissements qui le désirent à se transformer en PNL.

 

Institut Montaigne
38, rue Jean Mermoz – 75008 Paris
Tél. +33 (0)1 58 18 39 29 – Fax +33 (0)1 58 18 39 28
www.institutmontaigne.org

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire